Entrer consciemment dans la mort


Pourquoi parler de ces processus de mort ? Pour la raison suivante : beaucoup d’êtres humains ne sont pas capables de s’éveiller au cours d’une vie. Dans les voies abruptes, on utilise un moyen rusé pour que certains y arrivent quand même. Cet autre moyen, c’est d’entrer dans la mort consciemment. Les processus de la mort sont effrayants pour l’être humain : il sent que tout le quitte, et comme il n’existe pas assez lui-même, comme il n’a pas d’ancrage en lui, il a l’impression que c’est lui-même qui se dissout et disparaît. Il a peur, il se sent complètement désorienté et c'est normal. S’il a fait un travail qui lui permet de se centrer sur lui-même, de s’ancrer en lui-même, et en particulier dans la respiration, puisque que l'air est le dernier élément qui le quitte, il a une chance de ne pas se dissoudre dans l'éther cosmique. Celui qui s’est préparé au cours de sa vie, peut à la mort rester présent à son souffle, sans peur. Il n’est pas désorienté, il est présent, donc il meurt consciemment, c’est-à-dire qu’en réalité, il va être éveillé sur son dernier souffle...

Idris Lahore


(Article extrait de la revue Science de la Conscience N°24 - La mort, une nouvelle vie ? )

#leprocessusdelamort #éthercosmique #IdrisLahore #vieaprèslamort

Articles Recents
Archives
Suivez ce blog
  • Facebook Basic Square
Tags
Pas encore de mots-clés.